Introduction
Accueil
English
Violence provenant de : l'interne l'externe

Type : verbale

Abus verbal

Qu'est-ce qu'un abus verbal?
Quelles sont les conséquences des abus verbaux au travail?
Quelles sont les conséquences juridiques des abus verbaux?

Qu'est-ce qu'un abus verbal?

Littéralement, l'abus se définit comme l’usage excessif d’un droit. L'abus verbal fait un usage excessif du droit de parole pour porter atteinte à la dignité et à l'intégrité d’une personne en l'insultant ou en l'humiliant de manière soudaine ou répétée.

En voici quelques exemples :

blagues déplacées
boutades
brimades
chuchotements
chialage
cris
engueulades
grossièretés
huées
injures
insinuations
insolences
insultes
invectives
ironie
jurons
menaces
moqueries
obcénités
réprimandes
reproches
rumeurs
sarcasmes
sous-entendus

Quelles sont les conséquences des abus verbaux au travail?

POUR LA VICTIME
L'abus verbal produit une blessure profonde et grave. Particulièrement au travail, où la plupart des gens veillent à avoir un bon comportement, les dommages causés sont souvent invisibles et affectent la victime psychologiquement. Elle se retient pour ne pas riposter, mais sa dignité est atteinte. Le stress, le manque de concentration au travail, la démotivation et la dépression peuvent s'ensuivre.

POUR LES TÉMOINS DANS L'ENTREPRISE
L'abus verbal nuit aux bonnes relations de travail et détériore l'ambiance interne. Il peut entraîner des confrontations et de la violence physique.

POUR L'ENTREPRISE
Absentéisme, démissions, démotivation, baisse de productivité et de qualité sont les conséquences de la dégradation d'un milieu de travail où certains élèvent la voix, insultent, invectivent et se défoulent verbalement. Ces abus peuvent coûter cher à l'entreprise en fait de ressources et de temps mal utilisés.

Quelles sont les conséquences juridiques des abus verbaux?

L'abus verbal est une atteinte à la sécurité et à l'intégrité physique et psychologique de la personne protégées par les chartes fédérales et provinciales des droits et libertés et la Loi. S'il comporte des menaces graves, il peut constituer une infraction au Code criminel.

Une condamnation pour infraction à la Loi ou au Code criminel peut avoir un effet sur le droit d'exercice d'une profession.

 

Haut de page